Droit routier et permis de conduire : connaître nos droits et les infractions

droit pénal

La polémique persiste toujours concernant les conflits avec les auto-écoles, les contraventions PV et amendes, etc. Cela peut notamment être dû à la méconnaissance de nos droits en matière de Code de la route. Nous ne prenons pas vraiment connaissance de ce que dit la loi à propos de notre permis de conduire, du délit de fuite, de la prise d’alcool ou de drogue lorsqu’on conduit, si on est victime d’un accident de la route, la perte de points du permis de conduire, les raisons de la mise en fourrière d’un véhicule, etc. Voilà tout autant d’éléments que nous devons savoir.

Le droit pénal : comment le cerner ?

Droit déterminant les comportements antisociaux, le droit pénal est une branche du droit qui impose les sanctions pour chaque infraction liée à la vie en société sous forme de peine. Quelles sont les missions d’un avocat pénal ? explication sur cette spécialisation. Le droit pénal sert à délimiter la liberté individuelle dans le cadre social. Un avocat pénaliste est donc tenu de défendre les accusés, qu’il soit présumé coupable ou innocent, tout comme les victimes, de leur droit devant les tribunaux. Dans ce sens, il se présente comme tout autre avocat généraliste. Qu’est-ce qui fait donc sa particularité ? En tant que spécialiste en droit pénal, il est tenu de prendre particulièrement les peines d’emprisonnement, les délits d’ordre économique ou autre, les crimes, les infractions de la route, etc.

Tout ce qu’il faut savoir sur le Code de la route et le droit routier

On peut qualifier le Code de la route comme l’ensemble des règles régissant l’utilisation de la voie publique par les automobilistes et les autres usagers (motards, cycliste, piéton, etc.). Il inclut les règles de circulation, de signalisation routière, de permis de conduire, etc. Le droit routier comprend les règles juridiques relatives à l’application de ce Code de la route et exerce une fonction répressive en cas d’infraction. Les sanctions se présentent souvent sous forme d’amendes. Cela dit, il est essentiel de rappeler que toutes sortes d’infractions au Code de la route peuvent mener à la perte de points. À rappeler que le permis de conduire dispose d’un capital de 12 points.

Permis de conduire : une baisse de coût à côté des inquiétudes des auto-écoles

Le président Emmanuel Macron a annoncé le 9 novembre 2018 une baisse du coût du permis, ce qui n’est pas vu d’un très bon œil du côté des spécialistes de l’éducation routière. Mais, il faut remarquer que cela a été la grande surprise pour tout le monde. Cependant, il est bon de constater que la disparité du prix au niveau des régions est considérable. D’après l’observatoire des prix de la Tribune des auto-écoles, si une heure de cours équivaut à 35 € à Beauvais, à Paris elle atteint déjà les 55 €. Désormais, le forfait de 20 heures est compris entre 1000 à 1100 € (ne relevant pas d’une moyenne, mais simplement de la comparaison de quelques écoles d’environ 6 villes par La Tribune des auto-écoles) pour une facture moyenne de 1804 € en 2016.