Beaucoup de nouveaux conducteurs apprennent de la même façon qu’il y a des dizaines d’années, mais il y a un meilleur moyen….

Hugues, 18 ans, était sur la route de l’université avec sa petite amie lorsqu’une voiture lui coupa la route. Il a réagi en tournant sa roue vers le garde-corps, évitant les voitures environnantes et le trafic venant en sens inverse.

La situation aurait pu être très différente cette après-midi-là. Le couple aurait pu faire partie de ces 4 000 personnes qui ont perdu la vie dans un accident de la route en France en 2010. Au lieu de cela, ils s’en sont sortis avec seulement quelques bleus. Aujourd’hui, ils sont mariés et viennent d’accueillir un petit garçon.

Hugues dit devoir sa bonne fortune au simulateur de conduite. « Conduire sur un simulateur dans mon auto-école m’a appris à rester calmer et à penser clairement dans des situations de stress », dit-il.

De nombreuses auto-écoles utilisent déjà des simulateurs de conduite dans leur programme de formation pour les jeunes. Pour la voiture mais aussi le scooter ou même les poids lourds. Ils permettent d’apprendre en toute sécurité, pour soi-même mais aussi pour les autres.
Durant ces cours de conduite, le futur conducteur va se retrouver dans des situations réelles, il va circuler sur tout type de route et par tous les temps. Cela lui permettra de connaître les réactions à prendre en temps réel en cas de risque routier, de savoir évaluer ses distances d’arrêt selon les situations et surtout, lui faire vivre le stress de l’erreur afin de pouvoir, le moment venu dans le monde réel, y faire face de la meilleure manière qui soit
Petit plus, tous les simulateurs de conduite Evenkit intègrent dans leurs programmes l’éco-conduite, qui permet de protéger l’environnement et notre porte-monnaie !