Ce secteur pourrait connaître un chamboulement de taille l’année prochaine sur le sol américain. Uber a décidé de pousser l’expérience un peu plus loin en développant des véhicules autonomes qui seraient dépourvus de chauffeur.

Le leader des VTC se lance un nouveau défi pour 2017

Le marché de l’automobile a déjà vécu un changement similaire puisque l’essence et le diesel ne sont désormais plus les seuls à permettre à ces voitures d’avancer. Depuis quelques années, il existe des versions hybrides ou celles qui fonctionnement 100% à l’électricité. En parallèle, il n’est pas rare de découvrir la présence d’une voiture autonome sur ce marché, mais cette fois il n’y aurait pas de chauffeur. Cela nous rappelle l’affaire de la firme de Mountain View avec sa Google Car. Uber travaille donc sur ce projet très attractif qui prendra tout son sens à l’été 2017, mais les Français devront faire preuve de patience.

Ces véhicules sont prévus uniquement pour les États-Unis, ce concept pourrait tout de même être élargi à d’autres pays si le succès est celui escompté. Pour l’instant, il est toujours possible d’opter pour la location de VTC.

Des tests programmés pour des voitures sans chauffeur

Travis Kalanick, le fondateur d’Uber a précisé que si cela avait « l’air d’un gros coup, c’est que c’en est un ». Il apparaît comme déterminé à se lancer dans la voiture sans chauffeur, ce qui pourrait résoudre de nombreux problèmes notamment en France. Tous les habitants ont encore en mémoire les affrontements entre les VTC et les taxis. Désormais, l’affaire semble s’être calmée, mais l’entreprise pense déjà au futur. Une centaine de véhicules pourraient être opérationnels l’année prochaine, mais des tests seraient programmés.

voiture-sans-conducteur

Des SUV Volvo XC 90 mobilisés à cette occasion

Lors de ces expérimentations, un chauffeur sera derrière le volant, mais il n’interviendra pas. L’objectif consiste à savoir si un tel véhicule peut conduire des clients à leur destination. Pour cela, plusieurs modèles ont été mobilisés à savoir des Ford ainsi que des SUV Volvo XC90. Uber doit également effectuer une demande auprès de la Commission des services publics de Pennsylvanie. Sans son aval, il sera impossible d’emprunter les routes avec de telles automobiles révolutionnaires.

Seriez-vous prêt à prendre une voiture sans chauffeur ? Pour l’instant, le doute s’articule surtout autour de la question de la sécurité, mais cela pourrait s’avérer intéressant dans un futur proche. Ce concept n’est pas encore opérationnel à 100%.