Si vous possédez une voiture accidentée et qui n’a pas fonctionné depuis des années, il est temps de la ressortir de votre garage pour la revendre. Qu’elle soit de marque française, allemande, japonaise, anglaise ou autre, un acheteur peut vous proposer un prix selon son état et ses caractéristiques. Moins la voiture subit des dégâts, plus vous aurez une meilleure chance d’obtenir un bon prix, même si ce sera vraiment loin de sa valeur à la sortie d’usine. Pour commencer, vous pourrez faire des annonces sur des sites en mentionnant les détails de la voiture. Les acheteurs qui sont intéressés vous contacteront rapidement et prendront rendez-vous pour voir le véhicule.

Qui rachète les voitures accidentées ?

Il existe deux types d’acheteurs de voitures accidentées : les particuliers et les professionnels.

Avec les particuliers, les formalités à suivre sont les mêmes que sur une voiture d’occasion. Commencez par faire une évaluation sur des sites gratuits afin de déterminer sa valeur dans son état actuel. L’avantage avec un acheteur particulier, c’est que vous avez la possibilité d’imposer un prix. Cependant, pensez à faire quelques réparations pour remettre le véhicule en état afin qu’il ne soit pas considéré par la préfecture du département comme étant dangereux. Si ce cas venait à se présenter, vous ne pourrez plus vendre votre voiture à un particulier.

Des professionnels proposent également la reprise voiture accidentée. En opérant avec eux, les réparations et le technique contrôle ne sont pas obligatoires. De plus, cela vous donne l’opportunité d’avoir du cash rapidement si vous êtes dans une situation d’urgence. Il est sûr que le prix qu’ils vont vous proposer est au-dessous de votre espérance mais vous serez avantagé par des démarches rapides et sécurisées. En effet, un professionnel prendra en main l’étape de l’enlèvement à votre domicile selon votre disponibilité et effectuera le paiement le même jour. La plupart d’entre eux proposent plusieurs modes de paiement, que ce soit en espèces (qui n’excèdent pas les 1000 €), par chèque de banque ou par mandat cash urgent (vous devez vous prémunir d’une pièce d’identité et du numéro cash urgent communiqué par le professionnel).

Quels sont les dossiers à fournir et comment procéder ?

Des dossiers sont toujours à fournir que vous décidiez de revendre votre véhicule à un particulier ou à un professionnel. La carte grise est toujours comprise dans ces documents. Dans la majorité des cas, un particulier préfère racheter des voitures accidentées en état de fonctionner. Vous aurez besoin de lui procurer un certificat de contrôle technique datant de moins de 6 mois et un certificat de non-gage de moins de 15 jours. Un certificat de cession doit être également signé par les deux entités.

En traitant avec un professionnel, le contrôle technique n’est pas indispensable. Une simple évaluation en ligne permettra à la reprise de voiture accidentée d’être conclue rapidement. Une fois que vous connaissez la valeur du véhicule en question et que vous êtes satisfait du prix, il vous ne vous reste plus qu’à attendre la dépanneuse venir prendre la voiture à votre domicile suite à une entrevue au préalable. Rassemblez à l’avance les papiers que vous devriez fournir au moment de l’enlèvement : une pièce d’identité (peut être remplacée par un passeport, un titre de séjour, un permis de conduire…), les précédentes factures d’entretien et un certificat de non-gage de moins 8 jours.